Logo de la médiathèque de Rodez

Logo de la ville de Rodez

Recherche rapide

Accueil Ressources Bibliographie Fualdès Fualdès, une postérité littéraire

Fualdès, une postérité littéraire

Envoyer Imprimer

interieur maison compresse

 

   Le 20 mars 1817, aux environs de 6 heures du matin, une habitante du Monastère découvre à Layoule un corps flottant sur l’Aveyron, à proximité du Moulin des Besses. Commence alors l’une des plus célèbres affaires criminelles du XIXe siècle, l’affaire Fualdès, dont Rodez garde toujours le souvenir.

   La ville va y gagner une sinistre réputation. Dans une lettre de 1853, le critique dramatique Francisque Sarcey, qui n’est alors qu’un jeune professeur nommé à Rodez, évoque ainsi les Ruthénois en rappelant l’affaire à son correspondant : « Encore aujourd’hui, ce sont des sauvages, des espèces de Mohicans, comme les représente Cooper, froids et patients, rusés et féroces »

   En novembre 2017, la Médiathèque de Rodez s'est intéressée à la postérité littéraire de ce crime, en recensant les romans et fictions que traverse l’affaire le temps de quelques lignes ou d’un chapitre. Dans cette bibliographie se côtoient, pêle-mêle, Honoré de Balzac, Louis-Ferdinand Céline, Victor Hugo, Jean Giono, Paul Féval, Georges Courteline, Léo Malet ou encore Gaston Leroux. C’est ainsi une invitation à relire certains classiques mais également une occasion de redécouvrir des auteurs comme Germaine Beaumont par exemple. Et à l’image de l’affaire Fualdès, cette bibliographie n’aura peut-être jamais de fin. Elle ne saurait en effet prétendre aujourd’hui à l’exhaustivité. Nous avons donc choisi de la rendre évolutive et chacun peut contribuer à l’alimenter. Toute personne qui aurait ainsi connaissance d’une œuvre qui mentionne l’affaire est invitée à se manifester auprès de la Médiathèque, qui mettra à jour le document en ligne après vérification.

 

Bibliographie, une postérité littéraire logoPDF